« Donner les moyens aux provinces, à l’armée, recensement de la population en vue des élections »principaux axes du programme de Sama LUKONDE

Enfin après plusieurs attentes de l’installation du gouvernement Sama Lukonde, ce lundi 26 avril le chef du gouvernement de l’union sacrée va dévoiler son programme au parlement pour ces 2 prochaines années, en vue de l’ approbation par dite assemblée, et ce qui devrait donner lieu par labsuite à l’investiture de son gouvernement.

Sama Lukonde intitule son programme Construire un État fort et prospère, récemment de la population gouvernementale sur le thème : Construire un État fort prospère et solidaire entre 2021 et 2023.

Notons que le premier ministre avait déjà déposé le préambule de son programme d’action ce 20 avril 2021 à l’assemblée nationale. Un programme de 64 pages, axé sur 15 colonnes principales, et 62 sous-points, décrivant les différents contours de cette exercice ministérielle.

D’après certaines sources parlementaire, ce programme veut mobiliser les moyens en vue de rendre opérationnel les différents services de l’Etat entre autre, la police et à l’armée congolaise afin de le rendre capable d’anéantir toutes les forces négatives œuvrant particulièrement à l’Est de la République.

Ce programme veut donner également les moyens au province dites dépourvu et délaissés , et mettre en place un mécanisme autonome pour la péréquation plus juste de ressources créée par ces province à la disposition de la nation. Aux magistrats et personnels judiciaire mettre une enveloppe considérable pour le stimuler à aller servir même dans des milieux et contrée le plus reculé à-t-il précisé.

Sama Lukonde veut notamment se donner à travers ce programme comme tâche fondamentale d’organiser un récensement de la population et toutes les élections prévu en 2023 par la constitution, y compris les élections locales qui n’ont précises-t-il jamais eu lieu.

Une place importante est aussi accordéevdans ce programme à aux infrastructures particulièrement aux aéroports de Mbuji-Mayi, Kinsangani, Kindu et Kinshasa.

Aux regards de toutes ces perspectives il y a nécessité d’avoir suffisamment de moyen pour parvenir à la réalisation de ce programme;et comment comptes-t-il mobiliser ces ressources financières?

Sama Lukonde prévoit à cet effet arrêter quelques mesures fiscales pour créer assez des recettes au pays, à savoir d’après ce dernier, l’unification des régies financières, l’information de la chaine de recettes du pays, la rationalisation des exonérations où encore la réforme de l’inspection générale des finances et de la cour de comptes, sont là les démarches à menée selin le chef du gouvernement pour arriver à ces fins.

Il sied de préciser que l’actuel gouvernement devra travailler avec un budget de moins de 7 milliards de dollars, pour cetet exercice annuelle 2021 2022.

Plus des pretextes selon certains analystes pour le président Félix Tshisekedi, car il a acquis la majorité parlementaire tant souhaité, avec un quota de plus de 400 députés à son actifs pour matérialiser finalement sa vision politique pour la Rdc.

Precisons par ailleurs qu’il y a eu quelques députés qui ont adhèré à l’union sacrée prôné par le chef de l’Etat, qui ont manifesté leur mécontentement disent-ils par ce que leurs attentes n’ont pas été rencontrées comme ils l’auraient souhaité.

C’est suite à cela que le président Félix Tshisekedi les avaient convoqué les week-end dernier pour leur demander de s’apaiser et qu’il trouvera une solution palliative pour eux surtout pour ceux qui se sentent delaisser avait déclaré le chef de l’Etat aux députés réunis à cet effet.

Jason Munginda

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s