Affaire détournement à l’EPST : Le ministre public requiert 10 ans de prison contre Willy Bakonga et son fils

L’ancien ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) Willy Bakonga est en train d’être jugé ce jeudi 29 avril 2021 en matière de flagrance au Parquet général près la Cour de Cassation de Kinshasa.

En attendant le procès de l’enseignement, le Ministère public a requis 10 ans de prison Willy Bakonga et son fils Joël Bakonga plus une amende équivalant à 3 fois la somme de 33500 dollars trouvés sur eux en violation de la réglementation sur le transport d’argent à l’étranger.

De son côté, ce cadre du PPRD rejette en bloc les faits portés à sa charge et indique qu’il était parti au Congo Brazza pour des raisons de santé.

« Je ne sais pas à quel moment moi Willy Bakonga j’ai transféré de l’argent sale. Je suis allé à Brazzaville parce que j’ai des problèmes de santé. C’est un problème de poison. J’ai déjà perdu 20 kilos », a expliqué le prévenu Willy Bakonga à la Cour.

Il faut rappeler que l’arrêt de cette instance judiciaire est attendue dans les minutes qui suivent.

Willy Bakongo est reproché de détournement des fonds alloués à la gratuité de base prônée par le chef de l’État Félix Tshisekedi et création des écoles fictives.

Socrate Ndala

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s