RDC : L’ancien ministre de l’EPST Willy Bakonga condamné à 3ans de servitude pénale pour blanchiment des capitaux

Jugé en flagrance ce jeudi 29 avril 2021, l’ancien ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) Willy Bakonga est condamnée par le Parquet général près la Cour de Cassation de Kinshasa/Gombe pour blanchiment des capitaux.

D’après son arrêt, 3 ans de servitude pénale plus 90.000$ d’amende sont à charge de Willy Bakonga, et 6 mois de servitude pénale plus 45.000$ à charge de son fils Joël Bakonga contre le réquisitoire de 10 ans proposé par le Ministère Public.

En outre, la Cour a retenu la confiscation de la somme de 44.000$ dont il est question, concernant le blanchiment et le transfert illicite de fonds.

De leur côté, les avocats de l’ancien ministre de l’EPST, dénoncent un règlement de compte à leur client pour satisfaire la clameur publique.

« La défense a le regret de constater une justice de deux poids deux mesures dont l’objectif n’est rien d’autre que de satisfaire la clameur publique. La défense fait un appel aux autorités du pays de veiller à une justice équitable »,a déclaré l’un des avocats de Willy Bakonga.

Il faut signaler que le deuxième procès sur le détournement des fonds de gratuité de base en République Démocratique du Congo débute dans les jours qui viennent.

Socrate Ndala

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s