La déchéance de Zoe Kabila : Le FCC s’indigne et saisit la cour constitutionnelle

Le front commun pour le congo FCC en sigle parti cher à l’ex président Joseph Kabila, descend dans l’arène médiatique ce mardi 11 mai 2021, à Kinshasa pour soumettre à la cour constitutionnelle sa requête de la destitution de leur collègue gouverneur déchu de la province de Tanganyika Zoé Kabila.

« Le FCC exhorte la cour constitutionnelle conformément à sa jurisprudence constante à annuler la décision de l’assemblée provinciale du Tanganyika pour non-respect du droit sacro-saint de la défense et à rétablir en conséquence le gouverneur irrégulièrement déchu dans ses fonctions » Indique la correspondance transmise à la presse et signée par Raymond Tshibanda président de la cellule de crise du FCC.

En outre le FCC fait savoir à la cour constitutionnelle que son manque d’implication et d’interception à cette destitution de leur camarade, allié politique Zoé Kabila risque de faire perdre du crédit à son indépendance juridictionnelle en tant que garant et régulateur de la vie politique en RDC.

Ce dernier rappelle la même instance décisionnelle suprême que le motif de la destitution de Zoé Kabila est purement politique et non objectif, à en croire le FCC, cela est dû à son refus d’adhésion au gouvernement d’union Sacrée

 » Massivement soutenu par la population de sa province au regard de ses remarquables réalisations sur le plan sécuritaire, économique et social, ainsi que du développement des infrastructures, le gouverneur du Tanganyika a été destitué au seul motif de ne pas avoir accepté d’adhérer à l’Union Sacrée. Pire encore cette destitution est entachée de grossières violations de ses droits fondamentaux, le gouverneur n’ayant pu présenter ses moyens de défense, puisque retenu à Kinshasa par les autorités nationales  » poursuit la même correspondance.

Il sied de préciser que selon certains opinions internationales et nationales objectives à cet effet Zoé Kabila est le gouverneur qui a abbatu un travail très remarquable et appréciable dans cette province du Tanganyika. C’est suite à cela que cette décision fâche ses alliés et camarades politiques notamment bon nombre des sympathisants et de la population qui trouvent cela strictement partisane.

Precisons par ailleurs que ce dernier a été destitué par 13 sur un totale de 25 députés de l’assemblée provinciale du Tanganyika le jeudi de la a semaine dernière.

Jason Munginda

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s