Incident du Ramadan au stade des Martyrs : La police dément la fermeture de l’église islamique en RD-Congo (communiqué)

Dans un communiqué rendu public ce dimanche 16 mai par la police nationale congolaise dont une copie est parvenue en notre possession, le commissaire provincial de la police nationale ville de Kinshasa, le commissaire divisionnaire adjoint KASONGO KITENGE Sylvano rejette en bloc toute information allant dans le sens de la fermeture de la confession religieuse musulmane en République Démocratique du Congo après les incidents du stade des Martyrs le jour de la clôture du Ramadan 2021.

« Le commissariat provincial informe l’opinion que la police n’a pas prérogatives d’interdire une confession religieuse » peut-on lire dans ce communiqué.

Poursuivant que concernant les actes inciviques perpétrés le jour de la clôture du Ramadan par quelques fidèles musulmans incontrôlés, la police a travaillé avec professionnalisme dans le respect des droits humains et aucun blessé par balle n’a été enregistré.

Par ailleurs, le commissariat provincial se réjouit du jugement rendu par la justice le 15 mai 2021 contre les auteurs des incidents ignobles du stade. Les enquêtes se poursuivent pour retrouver les autres auteurs en fuite.

La police demande à toute personne qui aurait des informations sur les individus dont les visages sont visibles sur les images des incidents de les dénoncer à la police afin qu’ils répondent de leurs actes devant la justice, conclut le communiqué.

Masand Mafuta

Ci-dessous l’intégralité du communiqué

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s