BUKAVU : DADJU présent à la cérémonie de clôture de la formation des pensionnaires organisés par la cité de la joie

Le chanteur franco-congolais, Djuna Nsungula alias Dadju a marqué de sa présence à la clôture de la 19e session de formation en leadership des pensionnaires de la Cité de la Joie (COJ) organisée mardi 29 juin 2021 à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu.

Dans son allocution, Mme Christine Descriver, responsable de la COJ, s’est réjouie de la présence marquante de l’artiste Dadju dans ce centre logeant des filles et femmes ayant subi des cruautés de tout genre dans leurs milieux de vie. Ces dernières se sont vues le sourire quitter leurs lèvres et aucun espoir de vie ne leur profilait à l’horizon.

« Dadju nous a fait honneur et il est venu avec sa maman. Comme africains vous savez ce que veut dire ce geste. Dadju je l’ai connu à la télévision quand il parlait du changement de monde. Beaucoup de congolais sont des stars dans le monde, mais ils ne s’intéressent pas au pays. Mais lui fait la différence. Pour nous, son arrivée ici dit tout. Et nous pensons qu’il sera désormais notre ambassadeur » a-t-elle dit au micro de nos confrères de la prunellerdc.

Parlant au nom de son organisation Give Back, Dadju a réaffirmé son soutien indéfectible aux femmes congolaises, plus particulièrement à cette minorité hébergées à la COJ tout en leur promettant de porter le flambeau d’un ambassadeur et porte-parole de ces filles et femmes dans le monde entier.

« Je suis heureux de vous voir heureuses aujourd’hui. Vous êtes plus fortes que vous ne le pensez. Nous allons continuer au maximum à dire et dénoncer ce qui se passe ici pour faire en sorte que vos voix soient entendues partout dans le monde » s’est-il adressé devant ces pensionnaires.

Avant de poursuivre : »L’association Give Back est là pour vous, je suis là pour vous, ma mère est là pour vous. J’ai vu que vous avez énormément des talents. J’ai bu le jus que vous avez fabriqué, je vais d’ailleurs faire des commandes pour mes enfants. Soyez fiers de vous et Dieu vous garde ».

Cette clôture a été ponctuée par le moment fabuleux des chants et des danses avec l’artiste Dadju et les pensionnaires qui, avec un coeur rempli de joie, ont arboré un sourire pour exprimer leur gratitude à l’endroit de ce chanteur de renom international. Par ailleurs, elles ont également formulé, en recevant leurs certificats de participation, leurs voeux de reconnaissance à l’endroit de la COJ et du docteur Denis Mukwege pour son amour et son engagement témoignés à leur égard.

Il sied de retenir que la COJ a été mise sur pied par V-Day et la fondation Panzi du Dr Mukwege pour la prise en charge des femmes congolaises victimes de violence sexuelles et elle est plus basée sur le genre à Bukavu dans l’est de la RD-Congo.

Somme toute, la Cité de la Joie a toujours offert une opportunité aux femmes de bénéficier des activités de thérapie de groupe, en leadership et en éducation sexuelle globale. Ces femmes tirent une autonomisation économique par le biais de l’art, la danse, le théâtre et tant d’autres métiers fructifiant.

Masand Mafuta

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s