RDC : « Au moins deux milles militaires sont tombés ici dans la région de Beni depuis octobre 2014 » (Armée congolaise)

Les hauts officiers militaires et policiers ont, lors d’un conseil de sécurité tenu vendredi dernier avec le Président de la République, annoncé que, depuis octobre 2014, au moins 2000 militaires sont tombés dans la région de Beni, dans l’est de la RD-Congo pendant les attaques contre les rebelles des ADF.

« Au moins deux mille militaires sont tombés ici dans la région de Beni depuis octobre 2014, dans les combats pour stopper les massacres des civils » a déclaré le général de brigade Sylvain Ekenge, porte-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu devant les professionnels de médias.

Et d’ajouter

« Nous avons arrêté 145 collaborateurs des ADF au sein de la population. Une centaine de combattants ADF sont capturés et mis en prison. 50 sont des congolais, et pire ils sont originaires de Butembo et Beni, deux grandes villes du Nord-Kivu »

En raison du bilan l’état de siège décrété par Felix Tshisekedi, Président de la République depuis le 6 mai dernier sans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, plus de 254 civils ont été massacrés par les rebelles des ADF, dans les deux provinces respectives, apprend-on des stastiques des experts du Baromètre sécuritaire du Kivu, présents dans les deux provinces.

Masand Mafuta

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s