Kinshasa : La marche de Lamuka tourné au vinaigre à Tshangu

Comme annoncé, les militants de Lamuka, sous l’égide de Martin Fayulu et Adolphe Muzito, sont descendus sur les rues de Kinshasa, plus précisément au quartier 3 à Masina, pour une marche de protestation contre la politisation de la CENI.

Malgré l’interdiction de l’autorité urbaine, ces manifestants ont répondus au mot d’ordre lancé par les leaders. Sur terrain, la réalité a été autre, de la première vue, on a constaté, à la pointe du soleil, le déploiement des policiers sur tous les points chauds de la capitale congolaise, dans le but de barrer la route à ces derniers sous prétexte qu’ils seraient à mesure de troubler l’ordre public.

De notre reporter présent sur place, on apprend qu’il y a eu altercation entre la police et les partisans de Lamuka, aile de Fayulu et Muzito. D’où la situation a tourné au vinaigre au moment où il y a eu des gaz lacrymogènes largués dans le dessein de disperser ces partisans..

Partant de ces bavures policières, plusieurs militants ont été interpellés, pire encore, les journalistes ont vu leurs caméras et téléphones portables être confisqués sans raison aucune. Un constant déplorable que nous condamnons avec la dernière énergie dans un état supposé être un état de droit répondant aux attentes de la population.

Il faut le rappeler que Lamuka est descendu dans les rues de Kinshasa pour exiger la dépolitisation de la CENI et barrer la route au prétendu glissement de l’actuel président de la République lors des scrutins de 2023.

Masand Mafuta

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s