Dossier 100 jours : Samih Jammal enfin libre de tout mouvement

Après sa condamnation pour corruption, blanchiment de capitaux et détournement de derniers publics pour le compte du programme de 100 jours, Samih Jammal a obtenu sa mise en liberté en provisoire, dans la soirée du mercredi 11 mai 2022.

« Samih Jammal est libre depuis ce mercredi 11 mai dans la soirée. Il a bénéficié d’une liberté provisoire », ont annoncé ses avocats.
Cet homme d’affaire a quitté la prison centrale de Makala. Pour ses avocats, cette liberté s’avère nécessaire pour lui permettre de se faire soigner, dans des meilleures conditions requises.

Il faut le rappeler qu’il a été condamné, au même point que Vital Kamerhe, dans le dossier de passation des marchés publics au premier et second degré des maisons préfabriquées, dans le cadre du programme de 100 jours ayant été initié par le chef de l’État, Félix Tshisekedi, d’où ils étaient tous condamnés. A l’heure qu’il est, ils ont tous deux bénéficié d’une liberté provisoire.

Depuis sa condamnation en 2020, il a été hospitalisé dans un centre médical à Kinshasa.

La rédaction

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s