Festival Naza Danseur 2022 : Quand la Danse s’empare du public au Centre Culturel Congolais le Zoo !

Dans le cadre de la poursuite des activités de la deuxième édition du Festival Naza Danseur, quelques spectacles de danse ont été livrés, ce jeudi 05 mai 2022, au Centre Culturel Congolais « Le Zoo », dans la commune de la Gombe.

Le leitmotiv « Respect aux danseurs » a été de mise tout au long de cette soirée, dans laquelle les professionnels de danse ont su captiver l’attention du public par la synchronisation de leurs mouvements du corps, gestion de l’espace scénique et le message interpellateur que l’on pouvait déduire dans chacun des spectacles présentés.

De but en blanc, 8 groupes ont défilé sur scène. Il s’agit du ballet Minzoto, le Pionnier Dance, Ak’Art Prod, Cie Pepenas, Big D Crew et Master Makinu.

Après la clôture des spectacles qui ont été programmés pour la deuxième édition du Festival Naza Danseur, place à la soirée de gala qui, prévue ce vendredi 06 mai, à l’immeuble Reine de la Paix en face de l’INRB, mettra en honneur les danseurs de Kinshasa, en dehors de leur zone de confort.

Lancé en avril 2021, Le Festival Naza Danseur qui est une initiative portée par le chorégraphe Ngombo Way Way, se veut un credo pour la valorisation du métier de la danse et maintenir la cohésion entre les danseurs ainsi que consolider la communauté en équilibre, afin d’assurer le progrès de membres qui la composent.

La rédaction

Danse : La Compagnie « Danse pour Tous », au-delà de nos espérances

Le samedi 23 avril dernier, la grande Halle de l’Institut français de Kinshasa a vibré au rythme des pas de danse de « Apocalyppto », spectacle de la Compagnie Danse pour Tous.
Un spectacle dantesque qui peint la société humaine avec tous les contours, a éveillé un public venu sous une pluie battante savourer les mets préparés par la 11 ème édition du festival international de danse Me Ya Be pour son deuxième jour.

Une chorégraphie de Yaki Muhendo et une interprétation de la Compagnie Danse pour Tous, « Apocalyppto » présente les multiples facettes du monde dans lequel nous vivons tout en prescrivant la prudence accompagnée de l’amour pour un perpétuel combat.

Ce spectacle a plusieurs perceptions car l’écriture chorégraphique est inspirée des profondeurs artistiques proches des réalités physique et spirituelle. Avec une régie lumière nourrie, le chorégraphe simplifie l’ampréhension du spectateur.

Yaki Muhendo, pour le partage des connaissances
Sorti de l’Institut national des Arts, Yaki Muhendo crée la Compagnie Danse pour Tous pour, nous a-t-il confié, partager l’expérience et les connaissances.

Avec l’assistance de Sanders Minimbu à la chorégraphie, ce jeune danseur est très sollicité de festivals avec ses créations, telles que, « Apocalyppto », Congo malembe », « Juste danser pour vous », « Allez au-delà »qui est le tout premier spectacle présenté le 22 avril 2013 juste après la création de sa Compagnie de danse, la même année. Dans la même lignée, Yaki Muhendo nous confie être en création de deux spectacles, « Femme avec F » et « Eau ».

Juste après Me Ya Be, Danse pour Tous se produira le 4 mai 2022 prochain aux festivals Naza Danseur de Way Way et CARE de Nzey Van Musala, en juin.
Faire de la danse, un métier noble, est son but principal, a conclu le jeune chorégraphe.

Junior NZEZA

Kinshasa: la 3è édition du festival « Poètes autour d’un verre » aura lieu du 03 au 04 décembre prochain

Cette année, le festival « Poètes autour d’un verre », organisé par le média d’information en ligne culturecongo.com en partenariat avec la maison d’édition Mikanda, se tiendra du 03 au 04 décembre 2021 au Resto-Bar Willfood au quartier GB dans la commune de Ngaliema à Kinshasa.

Depuis trois ans déjà, cet événement s’organise toujours d’une commune à une autre, question de faciliter la scène à tous les kinois. Le thème retenu pour cette 3è édition est  » La poésie congolaise, réalité ou illusion ».
« Poètes autour d’un verre » est un évènement d’obédience poétique qui offre aux chevaliers des rimes, un cadre propice en vue d’articuler librement leurs vers poétiques, devant un public passionné de l’art la poésie.

Pour cette année, « Poètes autour d’un verre » apporte une innovation par l’avènement d’une nouvelle touche particulière « Karaoké poétique » qui favorisera la scène ouverte aux amoureux de la poésie, de déclamer en quelques vers l’extrait des poèmes de leurs auteurs préférés.
Beaucoup d’activités sont prévues notamment atelier, rencontres avec les poètes, karaoké poétiques, performance, dédicaces, lecture spectacle, expositions, vernissage, conférences et la grande soirée du slam/poésie.

M. Masand Mafuta, organisateur de l’événement, précise que cet événement constitue un credo pour l’éclosion de talents prometteurs dans le secteur de la poésie. Concernant l’intitulé de l’activité, ce concept met en exergue le mariage scellé entre la poésie et la boisson, ce qui revient à dire que le public consomme suavement la poésie sous une ambiance d’un verre au choix, pour permettre ce dernier de nager humblement dans l’univers poétique de chaque auteur pour enfin décrypter l’essentiel du contenu de leurs oeuvres.
Lancé depuis 2019, l’événement « Poètes autour d’un verre » est organisé dans la ville de Kinshasa et va migrer en 2022 à un festival international de poésie de Kinshasa, question d’élargir le champ d’action de cette activité.

La rédaction

France : Koffi Olomide reçoit les visas de ses musiciens pour son concert à Paris la Défense Arena le 27 novembre 2021

Contrairement à certaines spéculations de mauvais goût, le concert de Koffi Olomide se tiendra comme prévu, le 27 novembre 2021, à Paris la Défense Arena (France).

Selon les dernières nouvelles à notre possession, Mopao Mokonzi vient de recevoir quelques visas de ses musiciens du Quartier latin qui devraient l’accompagner sur scène pour ce grand rendez-vous musical qui marquera son retour sur l’espace musical international.

Toujours dans le même registre, le géniteur d’Afrocongo, Innocent Balume aka Innos’b a également confirmé sa présence à U-Arena. De plus, Charlotte Dipanda,Singuila et Diamond ont aussi été signalés clé invités de taille.

Bien avant la date fatidique de ce concert, Dobolo King sortira en début du mois de novembre courant, son projet titré « Légende », un album annoncé avec de nombreuses collaborations musicales. Et il entamera une tournée mondiale dès le mois de décembre 2021.

Axenordsudmedia

AFRIMMA AWARDS 2021 : Fally Ipupa, Koffi Olomide, Ferre Gola, Innoss’b, Majoos et Rebo parmi les nominés

Pour le compte du prix Afrimma 2021, La RD-Congo aligne 6 artistes musiciens qui, nominés dans plusieurs catégories, sont en course pour décrocher des trophées lors de la soirée de cette prestigieuse compétition musicale africaine.

Parmi ces artistes, on cite Fally Ipupa, Koffi Olomide, Ferre Gola, Innoss’b, Majoos et Rebo Tshulo qui porteront le flambeau de la musique congolaise sur le sol nigérian pour ramener des trophées à la maison.

A titre descriptif, Fally Ipupa est nominé dans 5 catégories, notamment artiste de l’année, album de l’année (Tokoss II), meilleur artiste de l’Afrique centrale, meilleure collaboration (feat Shan’l), meilleure chorégraphie dans sa chanson « Berna » (feat Flavour et Diamond Plztnumz). Pour son compte, Mopao Mokonzi se retrouve dans 3 nominations à savoir « meilleur artiste Afrique centrale », « meilleure collaboration » (Waah feat Diamond Platnumz) et « Meilleur Duo » avec Majoos dans le titre « Ndoto » qui permet à ce jeune artiste d’être nominé pour sa toute première dans une telle compétition de grande envergure.

Parallèlement, l’unique artiste féminine de la RD-Congo, Rebo Tchulo sera en lice pour trois catégories, plus précisément meilleure artiste Afrique centrale, révélation de l’année et meilleure chorégraphie (Mbote). De son côté, Ferre Gola en compétition pour trois prix, soit meilleur artiste Afrique centrale, meilleur artiste et meilleur duo (avec sa chanson Regarde-moi).

Compté parmi les nominés, lnnoss’B sera en course pour deux nominations, notamment meilleur artiste Afrique centrale et meilleure chorégraphie avec son featuring avec le Tanzanien Rayvanny (Kelebe).Les votes seront ouverts du 27 septembre au 20 novembre 2021. Les mélomanes congolais sont invités donner du tonus à leurs musiciens par des votes agressifs, afin que ces prix soient ramenés à la maison.

Masand Mafuta

La 1e édition de Kinteke Parade ouvert à Kinshasa

La 1e édition de Kinteke Parade ouvert à Kinshasa
La 1e édition de Kinteke Parade a été lancée officiellement, ce jeudi 23 septembre 2021, à l’espace culturel Ndaku Ya la vie est belle, à Matonge (Kalamu).

Kinteke Parade (ndlr Fête à Kinshasa) se veut un carnaval culturel regroupant toutes les disciplines d’arts traditionnels pour prôner le développement emergent de la culture congolaise.

Kinteke Parade est une grande fête culturelle à Kinshasa. Nous sommes très contents de célébrer nos cultures traditionnelles en rassemblant un bon nombre d’artistes qui, en manque de temps de scène, pourront saisir cette occasion opportune pour présenter leurs oeuvres créatrices », a dit l’artiste José Bawayi, promoteur de l’Asbl Kitenke Parade, au micro de cultureCongo.com
Présent à cette cérémonie de lancement de cette première édition, M. Eddy Lukuna Wabantu, Conseiler du Chef de l’Etat en matière de culture, arts et questions religieuses, a émis ses voeux de joie pour la réalisation de cette activité culturelle de grande envergure.

Pour lui, la culture congolaise ne doit pas être négligée au profit des autres. D’où elle doit être pérennisée et maintenue dans le temps.
« Je suis très ravi de vivre le potentiel de créativité de ces jeunes artistes. Notre culture ne doit pas être négligée au profit des autres cultures, mais elle doit être pérennisée et maintenue dans le temps. Imaginez-vous que notre culture est beaucoup appréciée ailleurs, nous (ndlr congolais) ne sommes pas capables de mesurer son impact. Avec Kinteke Parade, c’est l’amorce de la vengeance de la culture sur les mines selon la vision du Chef de l’État », a-t-il exprimé.
Quelques activités culturelles ont été au menu du lancement de Kinteke Parade, notamment ballet traditionnel, danse contemporaine, performance artistique et musique.

L’Asbl Kinteke Parade poursuit son carnaval artistique jusqu’au dimanche 26 septembre dans deux sites à Kinshasa, plus précisément Ndaku ya la vie est belle (Matonge) et la 7e rue Limete (Place Commerciale).

Masand Mafuta

Werrason sur l’annulation de son concert au Zénith de Paris : « Ceux qui tuent la culture congolaise ne vont jamais bâtir un Congo prospère car la haine ne peut venir que du venin »

L’un des leaders du Clan Wenge, Werrason n’ a pas attendu pour exprimer sa désapprobation face à l’interdiction de son concert au Zénith de Paris. Le Roi de la forêt a tout de même remercier ses milliers de fans pour leur amour témoigné en son égard par l’achat de billets qui, du reste, sont remboursables aux points de vente.

« Merci aux fans qui avaient manifesté leur amour par l’achat du billet, merci à Torpedo powered by overlook pour la confiance, merci à mon équipe de management et aux agents publicitaires. Les billets sont remboursables aux points de vente », a-t-il dit via ses comptes sur les Réseaux sociaux.

Plus loin, Igwe décrie le comportement malsain de certains congolais de la diaspora ayant porter préjudice à son concert. Selon lui, ces personnes malveillantes ne contribuent pas à l’émergence de la culture congolaise.

« Ceux qui tuent la culture congolaise ne vont jamais bâtir un Congo prospère car de la haine ne peut venir que du venin. Dieu n’a jamais été corrompu et c’est lui seul, Dieu, qui va nous juger. Moi, je pardonne à ceux dont l’honneur et le bonheur sont dans l’annulation de ce concert », a-t-il déploré.

« Je répondrai par l’art et avec force car ce qui compte c’est de se lever et continuer la marche. Merci aux artistes qui ont manifesté leur soutien à ce concert. Merci aux artistes qui se sont impliquées pour une solution qui serait bonne avant tout », a-t-il indiqué.

Masand Mafuta

Urgent : le concert de Werrason enfin annulé

Malgré toutes les pressions effectuées devant la Maison Schengen de Kinshasa et l’ambassade de France, pour exiger l’octroi des visas aux musiciens de Werrason, ce concert qui, devrait avoir lieu ce 25 septembre courant, vient d’être annulé.

C’est suite à la décision de la Préfecture de Police que cette prestation ne se déroulera plus au Zénith de Paris.
D’après la correspondance de Zénith de Paris lu par votre rédaction, les billets sont remboursables dans les points d’achat.
Un coup de tonnerre pour la musique congolaise.

Quelles sont les raisons ayant poussé à cette annulation ? Cette question reste pendante et nous y reviendrons dans nos prochains articles.

Masand Mafuta

Kinshasa/Refus d’octroi des Visas aux musiciens de Werrason : l’Asbl Artiste en danger en sit-in devant l’ambassade de France


L’asbl Artiste en danger a organisé, ce lundi 20 septembre, un sit-in devant l’ambassade de France, pour exiger la délivrance des visas aux musiciens du groupe Wenge Musica Maison Mère, toujours bloqués à Kinshasa à quelques jours du concert de Zénith de Paris, prévue pour ce 25 septembre.

Devant cette institution diplomatique française, l’artiste Shaka Kongo, président de cette structure, indique que ce concert sert de pont important entre les relations culturelles existant entre les deux pays.

« A cinq jours de ce spectacle, nous (Ndlr artiste en danger ASBL), recommandons à son Excellence, Monsieur l’ambassadeur de France d’octroyer les visas aux artistes, ce qui sera un point important pour les relations culturelles qui existent entre les deux pays. Leur refuser les visas seraient tout simplement de la mauvaise foi », écrit-il dans ce mémorandum lu devant l’ambassade de France.
Pour ce faire, Cette structure défendant les droits des artistes congolais estime que, à travers cette production musicale, les liens entre les artistes et leurs fans de la diaspora seront de nouveau renoués solidement, afin de porter haut notre culture sur le sol européen.

D’autant que les artistes de Wenge Musica Maison Mère ne sont pas toujours en possession de leurs visas, tout devient incertain à l’heure que nous sommes et prouve à suffisance que ce concert perd du jour au lendemain son ampleur. Grosso modo, tout sera confirme tout au long de semaine si ce concert aura bel et bien lieu ou pas.

Il faut le rappeler que ce concert, initialement prévu le 17 septembre dernier, a été reporté pour ce problème de refus d’octroi des visas aux musiciens, pourtant toutes les démarches ont été bien entreprises en amont.

Redaction

Musique : Werrason serait-il sur la scène de Zénith de Paris le 25 septembre ?

La date du 25 septembre courant ne serait pas hallucinante pour la grande prestation du Roi de la forêt au Zénith de Paris.
Après le report du 17 septembre dernier, tout tourne au ralenti et aucun gain de satisfaction ne confirme la tenue de ce grand événement musical, au moment où le groupe Wenge Musica ne possède pas l’entièreté des visas pour le déplacement de tous les musiciens qui devraient accompagner Igwe en France.

De nos sources fiables, on apprend que les visas ne sont pas encore prêts et ceci remet en cause l’incertitude de ce concert, malgré le sit-in organisé en début de semaine à la Maison Schengen de Kinshasa pour dénoncer la lenteur due à l’octroie dudits visas. D’où il y a un refus qui se dessine déjà.

De fond en comble, la préfecture de Paris aurait annulé ce concert pour des raisons non dévoilées. On ne peut qu’attendre la date butoir afin de confirmer cette hypothèse si le concert aura bel et bien lieu où pas.

Il faut le rappeler que ce concert marquera le retour du Roi de la forêt sur l’espace européen. Et plusieurs invités de marque sont annoncés, notamment Mbilia Bel, Nyoka Longo, Lokwa Kanza. Encore, les anciens du Wenge Musica Maison Mère.

La rédaction